Susie, la super-héroïne de l’animation

susie stagiaire e2c nantes

Susie habite Clisson [NDLR : une petite ville à 35 km au sud-est de Nantes]. Elle a 21 ans quand elle entre en parcours de formation à l’E2C Nantes.
Après une poignée de stages en maison de retraite et en école primaire, elle a une vague idée de projet professionnel dans l’animation.
L’E2C lui a permis de confirmer ce choix et de développer ses super-pouvoirs… euh… ses compétences ! sur le poste d’animatrice 😉
C’est confiante en elle et fière de son évolution que Susie finit son parcours de formation et qu’elle débute un contrat dans un centre de loisirs cet été ! 🚀

À l’E2C, on te donne les moyens de réussir !

Comment et pourquoi es-tu entré·e à l’E2C ?

Après une période personnelle difficile, j’ai voulu reprendre mon Bac Pro SAPAT [NDLR : Service Aux Personnes et Aux Territoires] en alternance mais je n’ai pas trouvé d’entreprise d’accueil.
Les personnes qui m’accompagnaient au CFA m’ont parlé de l’E2C. J’ai assisté à une information collective avec David, le chargé de recrutement. Il a pu répondre à toutes mes questions et je me suis inscrite ! J’ai pu entrer dans le dispositif E2C fin novembre 2021.

Les stages m’ont permis de prendre confiance en moi
et de valider mon projet pro

Qu’est-ce que tu as apprécié durant ton parcours à l’E2C ?

La recherche de stages et mes périodes en entreprise !
Même si j’ai pu faire face à des personnes qui ne pouvaient pas prendre de stagiaire, j’ai toujours réussi à trouver mes stages pas très loin de chez moi.
Les stages m’ont permis de prendre confiance en moi et de valider mon projet professionnel : je vais devenir animatrice périscolaire !
Au niveau des ateliers proposés par l’E2C, ils sont vraiment très enrichissants et marquants.
Par exemple, j’ai pu travailler sur le « crédit social » en Chine, sur l’esclavage ancien et moderne. J’ai aussi participé à des activités citoyennes telles que du bénévolat à RAPI et aux Restos du Cœur.

À l’E2C, les ateliers sont vraiment
très enrichissants et marquants

Quelles découvertes sur toi et sur le monde professionnel as-tu pu faire grâce à l’E2C ?

Lors de mon dernier stage, ma tutrice m’a dit que j’étais fédératrice. Au début, je ne comprenais pas trop bien ce mot mais en discutant avec elle, elle m’a expliqué que j’avais le « super-pouvoir » de rassembler les enfants avec moi, dans l’intérêt du groupe que ce soit pendant les activités ou les temps libres (jeux de société, foot, basket…).
Durant mes stages, j’ai pu mener des activités manuelles avec les enfants de maternelle ou du primaire. J’ai pu révéler ma créativité, mon sens de l’écoute et ma pédagogie.

Il faut se faire confiance
et ne pas se décourager

Que retiens-tu de ton parcours ?

Il faut se faire confiance ! Même si la motivation baisse parfois, il faut continuer et ne pas se décourager.
Dès que j’ai trouvé ma voie professionnelle, je ne l’ai pas lâchée et je suis fière de mon évolution.
Je n’étais pas trop à l’aise de venir sur Nantes, travailler avec des personnes que je ne connaissais pas. Maintenant je peux venir de Clisson et me balader n’importe où sur Nantes !

Je suis fière de mon évolution

Quelle est ta situation de sortie ? Comment envisages-tu les prochains mois ?

Cet été, j’ai un contrat avec un centre de loisirs à Gétigné, à 10 minutes de chez moi.
Avec l’aide du Pôle Entreprises de l’E2C, je continue de rechercher une structure pour valider un CPJEPS [NDLR : Certificat Professionnel de la Jeunesse, de l’Éducation Populaire et du Sport] Animateur d’activité de vie quotidienne en alternance.

Avec l’aide de l’E2C, je continue
de rechercher une structure
pour valider un CPJEPS en alternance

Ton conseil pour un·e jeune qui vient d’entrer à l’E2C ?

Fais-toi confiance ! Même si c’est parfois dur, tu vas y arriver.
À l’E2C, on te donne les moyens d’y arriver ; à toi de tout faire pour réussir.
Si tu réussis, tu peux être fier·e de toi ! 👍

susie stagiaire E2C Nantes
Une première étape réussie pour Susie dans son parcours professionnel #SuccessStoryE2C
Comments are closed.